Crédits à la consommation

Le piège des cartes de fidélité

De nombreux établissements proposent des cartes de fidélité avec la souscription d'un crédit amortissable.
Le but sournois est de ces cartes est d'essayer de vendre par la suite un crédit renouvelable.


45 % des clients des enseignes commerciales ont une carte de fidélité et de paiement dite double/action avec la fonctionnalité crédit/débit. Ce pourcentage est en constante augmentation du fait de la pression commerciale des banques. Plus de 60% des réserves d'argent ont été souscrites par le biais des cartes de fidélité et plus de la moitié de ces sommes sont en sommeil.


Par défaut, le législateur français a imposé via la loi Lagarde le paiement comptant par défaut. Toutefois, les possesseurs de telles cartes sont sans cesses sollicités pour utiliser leurs réserves d'argent. Même en cas d'achat comptant, certaines enseignes envoient des SMS proposer de modifier le paiement comptant par un crédit renouvelable !


Les cartes de fidélité sont donc de pièges sournois et beaucoup de banques sont des pousse-au-crime.