Crédits à la consommation

Connaître les définitions liées au crédit

Avant de s'engager avec un crédit, il est nécessaire de savoir de quoi l'on parle exactement. Dans le cadre du crédit à la consommation, ces définitions sont là pour vous informer et vous aider. Il faut clairement distinguer prêt amortissable et prêt renouvelable.

le prêt amortissable

Il s'agit d'un prêt classique. Il y a deux types de prêt classique : le prêt personnel à utilisation libre et le prêt affecté pour lequel il faut présenter des justificatifs (facture d'auto, de travaux).
Le capital est versé en une seule fois, le taux d'intérêt et les mensualités sont fixes. Un échéancier précise les mensualités de remboursement (on parle d'amortissement). Il est souvent possible de rembourser de façon anticipée sans pénalités même si la loi Lagarde autorise des frais jusqu'à 1% du capital restant dû.

le prêt renouvelable

Il s'agit du terme générique. On parle également de réserve d'argent, crédit revolving ou découverts permanents. Tous ces termes recouvrent la même nature de prêt. Le consommateur peut tirer de l'argent sur sa ligne de crédit dans la limite d'un plafond fixé à l'origine, modifiable par la suite. A chaque fois que de l'argent est utilisé, le taux du crédit peut être différent. Le fait de souscrire à un paiement en plusieurs fois ou un report de paiements peut ouvrir un crédit renouvelable.

le taux annuel effectif global

Il permet de savoir si un prêt est cher ou bon marché.
Exprimé avec un pourcentage, ce taux inclut tous les coûts liés à l'obtention d'un crédit : le taux d'intérêt nominal conventionnel (TNC appelé aussi taux débiteur), les frais de dossiers et le coût de l'assurance du prêt si elle est obligatoire.

Attention ! Dans le cas du crédit à la consommation, l'assurance est rarement obligatoire et n'apparaît donc pas dans le TAEG. Comparer deux TAEG ne permet pas alors de comparer les crédits.
Le coût de l'assurance est très variable suivant les établissements : de 0,2% à 1% du montant du prêt/