Crédits à la consommation

Quelles différences entre le dispositif Denormandie et Pinel ?

Vous souhaitez profiter d’une défiscalisation immobilière sous la loi Pinel ou la loi Denormandie ? La réduction d’impôt est certes la même pour ces deux dispositifs : 12% pour un engagement de 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Quelle est cependant la différence entre ces deux outils de défiscalisation et lequel est le plus intéressant ?

La loi Pinel pour une défiscalisation immobilière dans le neuf

La loi Pinel est indiquée pour tout investissement dans le neuf d’une part et dans les emplacements éligibles d’autre part. On parle de zones délimitées par le Ministère des cohésions des territoires. Ce sont la zone A Bis qui est la plus peuplée et dont le marché de l’immobilier neuf est en saturation, la zone A qui correspond aux agglomérations également tendues du point de vue locatif ainsi que la zone B1. Les biens extérieurs à ces zones ne sont pas éligibles à la loi Pinel.

Quels avantages d’investir sous ce dispositif ? Tout d’abord, les membres de la famille de l’investisseur sont autorisés à y loger. Dans le cas échéant, c’est-à-dire si le loueur souhaite le mettre en location à des tiers extérieurs à la faille, le bien intéressera plus de locataires pour ses performances énergétiques et environnementales dernière génération. Pas de frais de réparation ni de rénovation à prévoir avant plusieurs années. Les frais de notaire sont moins élevés que dans l’ancien.

Par ailleurs, la loi Pinel est applicable aux produits d’investissement à gestion déléguée. Par exemple les SCPI Pinel, pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acquérir un bien acheté en direct. Dans ce cas, c’est un tiers exploitant qui se charge de l’ensemble de l’exploitation du produit, l’investisseur n’ayant plus qu’à encaisser sa part de revenus locatifs.

La loi Denormandie pour une défiscalisation immobilière dans l’ancien

La loi Denormandie est un dispositif ayant vocation à encourager les travaux de rénovation des biens anciens et énergivores. La finalité est d’apporter des améliorations efficaces sur le parc de logements sur le territoire français en contrepartie d’une réduction fiscale.

Les travaux consistent à les remettre aux normes et les dépenses doivent atteindre au moins 25% du coût total de l’opération.

En ce qui concerne les conditions d’éligibilité, il faut que le bien soit implanté dans les communes inscrites dans le programme « Action cœur de ville ». Ce sont des communes sises en plein centre-ville ; elles doivent alors avoir été inscrites dans un projet global de territoire émanant du Ministère de la cohésion des territoires également. Si l’on se réfère au zonage Pinel, la majorité de ces communes se trouvent en zone B1, B2 et C, et une faible proportion en zone A et A Bis.

La loi Denormandie se diffère de la loi Pinel ancien en ce qui concerne la défiscalisation proprement dite. Les dépenses sont déduites des revenus imposables dans le cas du Pinel ancien, tandis que la carotte fiscale concerne l’impôt brut du contribuable pour la loi Denormandie.

Par ailleurs, voici quelques avantages par rapport à l’achat d’un bien ancien. Le centre-ville regorge encore de nombreux biens à rénover. Il suffit de cibler un quartier d’avenir pour optimiser le rendement de l’investissement sur le long terme. Bien entendu, le prix de l’acquisition est nettement moins élevé que celui du neuf. Pour espérer acheter encore moins cher et malin, il peut être intéressant de repérer les vendeurs pressés de liquider leur bien.

Quelle que soit votre préférence et avant de décider, demandez conseil à un spécialiste en gestion de patrimoine ou auprès des experts sur defiscalisezmoi.com. Ce sont des pros de la défiscalisation aussi bien immobilière que financière pour optimiser votre fiscalité.